Manifestation du FNDC : Alhassane Barry aussi rejoint sa dernière demeure

Alhassane Barry, âgé seulement de 16 ans et élève en classe de 10ème année a été tué ‘’par balle’’ le lendemain d’une manifestation du front national pour la défense de la constitution (FNDC). Ce mardi 28 juillet 2020, il a rejoint sa dernière demeure au cimetière de Bambeto où reposent désormais de centaines d’autres jeunes tués pendant les manifestations de l’opposition.

Mais avant son enterrement, il a bénéficié d’un hommage à l’hôpital de l’amitié sino-guinéen sis au quartier kipé dans la commune de Ratoma. Là, parents, collègues et membres des formations politiques de l’opposition étaient mobilisés pour la circonstance.

Le coordinateur national du FNDC, Abdourahmane Sanoh a au nom de ses collègues présenté leurs condoléances à la famille du jeune Alhassane Barry. Il a également saisi l’occasion pour inviter le peuple de Guinée a ‘’poursuivre le combat’’ : « Ces jeunes gens sont des martyrs, ils sont comme tout le peuple victime d’injustice, de la tyrannie, de la boulimie d’un certain nombre d’individus qui veulent s’accrocher au pouvoir contre la volonté du peuple. Nous devons poursuivre le combat jusqu’à la victoire finale. Il faut que justice soit rendue à tous ceux qu’on est en train de faire pleurer aujourd’hui du seul fait d’être guinéen, d’être pacifique et d’être du côté de la loi et de la légalité. Je voudrais dire ici, surtout à l’ensemble du peuple de Guinée, que nous sommes condamnés à poursuivre le combat ne serait-ce que pour la mémoire pour ces personnes », lance le coordinateur.

Oumar M’Böh

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
7 + 28 =