Le Jeune Daouda Bangoura écrit un livre intitulé « Du Village au Palais »

Agé de 31 ans et chef d’entreprises, Daouda Bangoura a écrit un ouvrage intitulé « Du village au Palais ». Ce livre qui contient  130 pages avec 7 chapitres a été officiellement présenté aux hommes de médias. C’était à l’occasion d’une conférence de presse organisé ce mardi 17 mars 2020 à cet effet. Devant les journalistes, parents, amis, collègues, collaborateurs massivement mobilisés, le jeune écrivain a expliqué sa motivation, son combat et ses ambitions à replonger la jeunesse africaine en particulier celle guinéenne dans la lecture pour contribuer au développement de leur pays.

Selon Daouda Bangoura, il a passé 10 ans pour écrire son livre, dans lequel il a dit avoir développé des thèmes liés à la beauté du village, les pièges de l’amour, la trahison, ou encore les conflits d’héritage. Des sujets comme les violences basées sur le genre, l’immigration, l’autonomisation par l’entreprenariat sont aussi abordés. Avec un style raffiné, Daouda Bangoura retrace le chemin tortueux qui mène au triomphe. « Ce qui m’a motivé d’écrire ce livre, c’est la société puisse c’est dans cette société que je vis. Ensuite, je viens d’une famille modeste comme la plupart de mes frères que vous êtes et moi j’ai quitté ma famille lorsque j’avais 12 ans. Cela pour une seule raison, celle de donner le sourire à ma tendre mère, à ma famille et à mes amis. Lorsque je suis sortis de la maison, la seule chose qui ma sauver c’est la lecture. D’où ce combat de replonger la jeunesse guinéenne dans la lecture ».

Di-singhé, où le fils ainé en dialecte Sousou, est le personnage de ce livre. L’auteur Daouda Bangoura précise : « Di-singhé c’est celui qui accepte de prendre son destin en main et qui est prêt à braver tous les obstacles pour atteindre ses rêves. J’ai également mis un accent particulier sur l’Education à travers lequel nous pouvons construire la Guinée pourquoi pas l’Afrique ».

Le jeune écrivain bénéficie déjà du soutien de plusieurs organisations littéraires. Il s’agit entre autres du collège des étudiants des Universités Privées de Guinée et de l’Association des Ecrivains de Guinée. Leurs représentants à cette conférence ont réaffirmé leur accompagnement avant d’inviter les jeunes guinéens à s’adonner à la lecture.

Pendant cette conférence de presse, l’auteur a signé 5 partenariats avec des structures de jeunes qui font la promotion de la lecture. Une façon pour eux de rendre accessible cet autre livre dès après sa parution.

Autre nouveauté est que le jeune écrivain Daouda Bangoura a promis de renoncer à ses droits d’auteur au profit des  personnes démunies, une première en Guinée.

Oumar M’Böh

+224 622 624 545

mbooumar@gmail.com

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
42 ⁄ 14 =