Kindia : Le commandant du Bataillon spécial de Samoreyah, Mamady Condé tué par des hommes armés (Ministère de la Défense)

Dans la nuit du jeudi 15 au vendredi 16 octobre 2020, des hommes armés ont ouvert le feu dans l’enceinte du Camp militaire de Samoreyah à Kindia blessant mortellement le colonel Mamady Condé, commandant du Bataillon spécial des commandos en attente de Somoreyah-BSCA.

Les Forces de défense ont immédiatement réagi pour sécuriser le camp et ses environs. La situation est sous contrôle à Kindia.

Des enquêtes sont ouvertes et les ratissages se poursuivent.

En cette douloureuse circonstance, le ministère de la Défense nationale présente ses condoléances les plus attristées à la famille éplorée, au président de la République, au chef d’État-major général des Armées et à l’ensemble des Forces de défense et de sécurité.

Le ministre d’État 

Dr. Mohamed Diané 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
24 × 2 =