Viol d’une fillette de 3 ans à Dinguiraye : «sa vulve a complètement éclatée jusqu’à l’anus », selon le médecin

L’on en sait un peu plus sur le cas de la fillette de 3 ans qui a été violée dans la préfecture de Dinguiraye (Haute Guinée). Elle s’appelle (F. Fofana).

Selon notre confrère de mosaiqueguinee, l’acte s’est produit dans la nuit de vendredi 26 au samedi 27 février 2021, à Dayindara, une petite zone minière relevant de la sous-préfecture de Banora, préfecture de Dinguiraye, où durant toute la nuit cette fillette fut séquestrée et violée par Amara Cissé allias ‘’Tachialo’’, un jeune âgé de 34 ans.

Tenin Nabé, mère de la fillette interrogée ce dimanche 28 février 2021, raconte : «Le vendredi soir après le dîner, j’ai dit à ma fille : Fanta, rentrons nous coucher, je ne suis pas bien portant aujourd’hui. Elle m’a dit maman, je veux aller chez Tantie Assa pour regarder la vidéo. Je lui ai répondu alors vas-y là-bas en attendant que je ne revienne de la pharmacie pour trouver des produits. Et qu’à mon retour, j’irai te chercher pour qu’on rentre à la maison. C’est en allant là-bas que le jeune a rencontré ma fille, l’a donné un bonbon et l’a conduit chez lui où il l’a séquestrée et l’a violée toute la nuit. Nous avons recherché ma fille toute la nuit sans la retrouver. C’est le samedi matin très tôt qu’on m’a réveillé et m’annoncer que ma fille a été retrouvée. Le jeune s’était faufilé et est venu déposer la fillette non loin de chez moi. Nous avons trouvé la Fanta en sang et en train de trembler… Elle nous a fait savoir que le jeune l’a menacé à l’aide d’un couteau que si elle pleure, il va l’égorger. Aujourd’hui, il a détruit la vie de ma fille. Si ça ne tenait qu’à moi, l’auteur serait lynché sur place car, il voulait tuer ma fille… Maintenant qu’il est aux arrêts, je demande incessamment justice», a-t-elle expliqué.

Aux dernières nouvelles, Amara Cissé alias Tchialo qui a reconnu les faits, est en détention à la Gendarmerie de Dinguiraye en attendant son déferrement à la prison civile le lundi prochain.

Quant à la fillette, « sa vulve a complètement éclatée jusqu’à l’anus », selon le médecin Dr Camara qui dit avoir passé 1 heure de temps en train de réparer la fillette qui a échappé de justesse à la mort suite à ce viol.

Oumar M’Böh

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
21 − 8 =