Occupations illégales des domaines de l’Etat, le Président Alpha Condé menace !!!

Le Président de la République, Pr Alpha Condé a menacé de nouveau les occupants illégaux des domaines de l’Etat. Il a réitéré ces menaces le samedi 21 novembre 2020, à l’occasion de l’inauguration du siège social de la Banque Nationale d’Investissement de Guinée (BNIG).

Selon lui, c’est le département de l’Urbanisme qui est responsable dans certains cas. Si d’un côté il parle d’indemniser toutes celles et tous ceux qui ont acquis des domaines avec les cadres dudit département, de l’autre il annonce des sanctions contre les cadres qui ont ‘’bradé’’ des terres.

Il déclare : « Nous avons des commerçants qui font un bail avec l’État, ils paient 10 millions ; pendant ce temps, ils se font des sous où ils paient 10 millions à l’État. Ils ont 400 à  500 millions [de francs guinéens] par mois. Ce qui est contraire à l’objectif du bail, ça c’est fini. Nous avons aussi des gens qui se sont accaparés des biens de l’État du contentieux franco-guinéen, nous allons les récupérer. Nous avons aussi les préfets qui ont vendu des terrains alors qu’ils n’ont pas le droit. Je peux citer le préfet Brada de Dubréka, son nom d’ailleurs l’indique, il a bradé les terrains à Dubréka. Nous allons enquêter et récupérer toutes ces terres. S’il s’avère que c’est un cadre du ministère de l’Urbanisme qui est à la base, nous allons indemniser la personne qui a acheté en reprenant et condamnant le cadre qui l’a fait. Par contre, si c’est le préfet qui a vendu on récupérera la terre sans aucune indemnisation. Il y a aussi les réserves foncières que la colonisation avait créées que la première République a renforcé et qui sont restées les réserves foncières. Beaucoup de gens ont construit dessus sans autorisation, mais c’est la faute de l’administration ! Donc, nous allons faire déguerpir ces gens. Mais comme c’est la faute de l’administration, nous allons les indemniser. Il n’y aura plus cette pagaille, nous allons casser toutes ces maisons et nous allons les indemniser parce qu’ils ne sont pas responsables, c’est le ministère de l’Urbanisme qui est responsable. Donc, je fais la distinction entre ceux qui achètent les terrains avec des gens qui n’ont pas le pouvoir et ceux qui achètent le terrain en pensant qu’ils peuvent ».

Oumar M’Böh pour Lavoixdupeuple

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
20 × 22 =