Nongo : Un jeune de la famille du Premier Ministre Kassory Fofana agresse violement une femme !!!

Fodé Gasim Fofana, c’est le nom du jeune garçon âgé de 23 ans qui a agressé dans les ruelles de Kaporo une femme fonctionnaire en service dans une institution républicaine.

Selon la victime que nous avons rencontré, l’incident s’est passé le samedi 21 décembre 2019 aux environs de 15 heures, lorsqu’elle a été attaquée par ce jeune ‘’délinquant’’.

Madame X raconte sa mésaventure : « C’était le samedi 21 décembre 2019, en partance à la célébration d’un mariage en compagnie de ma sœur, d’une nièce et de ma cousine. Nous avons emprunté la route qui mène vers chez monsieur le Ministre secrétaire général à la présidence, Kiridi Bangoura, vu qu’il y’avait assez d’embouteillages de ce côté, nous avons jugé nécessaire d’emprunter les ruelles de quartiers pour ressortir à la grande route ; à notre sortie de la première ruelle, nous nous sommes croisés avec un jeune de 23 ans avec ses amis dans une voiture. Ce jeune aux yeux rouges a bloqué complètement le passage ; je suis sortie de mon véhicule et venir lui plaider afin qu’il débloque le passage en faisant marche arrière. Il a carrément refusé cette doléance et avec un ton violent il est allé d’abord condamné les portes de sa voiture dans laquelle se trouvaient ses amis et venir s’adosser sur sa voiture pour dire qu’il ne bouge pas. Constatant que le jeune n’a pas l’intention d’obtempérer, ma nièce vexée par des injures à mon encontre est descendue elle aussi pour dire au jeune d’arrêter, le jeune a proféré des injures plus dures à l’endroit d’une femme. Et, j’ai dit au jeune garçon que je ne peux qu’être sa maman de nous laisser passer, c’est en ce moment-là qu’il a pris une pierre qu’il a lancé sur mon bras qui aussitôt s’est enflé. Je me suis approché de lui en disant tu as vu ce que tu m’as fait, c’est comme ça que tu te comportes à la maison avec ta maman ? Sans réponse, il m’a descendu une autre pierre sur mon pied qui a entrainé une fracture à mon orteil gauche », a-t-elle raconté.

Après ce comportement, poursuit la victime : « il a pris sa voiture et avant de partir il nous a dit que si nous sommes des femmes de le poursuivre en justice tout en nous indiquant leur domicile non loin du lieu qu’il a nous agressé. Etant que nous étions que des femmes dans la voiture nous avons fait appel à notre domicile aux jeunes de nous venir au secours. Lorsque ces jeunes sont arrivés, on a leur a montré le numéro de la plaque d’immatriculation de la voiture du jeune en question qu’avait pris ma cousine. C’est ce numéro que nous avons montré aux habitants dudit secteur qui nous ont conduits à leur domicile. Là ; nous avons trouvé un père aussi irresponsable que son garçon à travers sa réaction j’ai compris qu’il fait partie des parents démissionnaires dans l’éducation des enfants. Ce monsieur, nous a accueillis en disant qu’il est le frère du premier ministre Kassory Fofana, il est de même mère et même père que lui. Et qu’il n’y a pas un corps habillé ici en Guinée qui puisse aller arrêter son fils. Ça, j’ai déploré cette attitude » a-t-elle regretté.

Chose qui semble être une réalité, car, depuis cette agression le samedi 21 décembre jusqu’à mercredi 25 décembre 2019, aucun membre de la famille du jeune n’a rendu visite à la dame fracturée alitée à son domicile à Kipé en cessant son travail. Aussi, le jeune n’est toujours pas mis aux arrêts, malgré la plainte déposée à l’Escadron N°2 de Hamdallaye après l’agression : « je me demande où est la justice aujourd’hui dans notre pays. Son papa nous a montré qu’il est fort de quelque chose, parce que depuis le samedi, il n’a pas cherché à savoir là où j’habite pour voir dans quel état je me trouve après cette lapidation de son fils. Je ne travaille pas, je suis sans mots. Donc, avec ce comportement, si justice n’est pas faite, je me rendrais justice. Mais en attendant j’attends la réaction de la Gendarmerie N°2 de Hamdallaye où j’ai porté ma plainte contre le jeune qui selon nos informations est reconnu comme un délinquant de leur quartier issu d’une famille irresponsable » a-t-elle averti.

Madame X, sollicite aussi l’assistance des organisations de défense des droits humains et des personnes de bonne volonté afin que justice soit rendue dans cette affaire.

Dans une déclaration de 59 secondes, le jeune Fodé Gasim Fofana a dans une voix rock dit être prêt à répondre à toute convocation relative à cet incident. ”ça me égal, elles n’ont qu’a aller faire ce qu’elles veulent, je les attends; j’habite à Nongo. C’est le vieux qui m’a demandé de quitter avant leur arrivée sinon j’étais à la maison et j’attendais leur arrivée. Je n’ai rien fait de grave. Est ce que je suis bête pour me jeter sur des gens, elles aussi elles n’ont qu’à dire ce qu’elles ont fait”.    

Affaire à suivre…

Oumar M’Böh pour lavoixdupeuple.info

mbooumar@gmail.com

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
27 ⁄ 3 =