Guinée/Conakry : Le Mouvement Panafricain des Leaders sensibilise sur la migration irrégulière !!!

Le Mouvement Panafricain des Leaders (MPL-Guinee), a organisé le vendredi, 14 février 2020, une journée d’échange et de partage d’expériences sur la migration irrégulière de la jeunesse guinéenne. La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry et a connu la participation des jeunes venus de divers horizons.

Selon la présidente de la fédération guinéenne du Mouvement Panafricain des Leaders, Fatoumata Keita : « l’organisation de cet événement s’inscrit dans le cadre de l’exécution de notre feuille de route annuelle. Et à l’occasion de la célébration de l’an 3 de la création de notre  mouvement panafricain, nous avons jugé nécessaire de célébrer la journée du 14 février à travers une conférence débat sur la migration irrégulière. Un fléau qui est devenu aujourd’hui un sujet très brûlant et préoccupant. Un sujet d’actualité qui cause d’énormes dégâts humains sur la méditerranée et dans le désert », a-t-elle indiqué.

Fatoumata Keita , a ensuite indiqué que cette initiative vise à créer un cadre de dialogue entre les jeunes et les experts, afin d’échanger sur les enjeux et les défis de la migration irrégulière de la jeunesse guinéenne, l’accord commun des pays membres de la CEDEAO sur la migration et les opportunités d’entrepreneuriat en Guinée. : « C’est pourquoi, nous avons abordé les enjeux et les défis de la migration irrégulière. Il a été également question de parler des possibilités de financement des projets des jeunes à travers l’initiative du concours jeunes entrepreneurs. L’initiateur de ce programme a donné des directives aux jeunes qui veulent entreprendre en leur expliquant les stratégies d’obtenir un financement. Ici, l’idéal est d’emmener les jeunes à entreprendre afin de les maintenir en Guinée que d’aller mourir dans la Méditerranée ou dans le désert. On dit qu’il est possible de réussir chez soit donc la réussite ne se trouve pas forcément ailleurs, elle est possible ici en Guinée », a conclu la présidente.

Pour sa part, le Représentant de l’Organisation pour la Migration Internationale (OIM), à cette rencontre dit qu’en 2017, la Guinée était placée 3ème pays demandeur d’Asile en Europe. Mais selon lui avec ces genres d’initiatives de sensibilisation des jeunes, la tendance connaitra une baisse. Il a remercié en encouragé les membres du Mouvement Panafricain des Leaders à continuer dans cette lancée.

Cette cérémonie a également connu la présence de la présidente de l’ONG AFIRDEG GUINEE, une organisation qui a pour objectif de former, insérer les jeunes guinéens mais aussi d’aider les migrants à un retour volontaire. Pour la présidente, Gnama Martine : « l’immigration choisie vaut mieux que celle subie. Ils sont nombreux à être en difficultés de logements et de nourriture en occident, donc, rester ici et travailler. Nous qui sommes là-bas nous savons les réalités, les migrants sont dans des difficultés extrêmes » a-t-elle conseillé.

Pour l’année 2020, plusieurs activités sont programmées dans le cadre de la sensibilisation des jeunes sur cette question. « Il y aura entre autres, la formation de 100 jeunes en développement personnel pour que les jeunes aient confiance en eux et qu’ils sachent que l’avenir ne se trouve pas forcément ailleurs mais c’est possible ici. Nous allons organiser des campagnes de sensibilisation de masse dans les écoles, dans les rues à travers des shows de la rue et des émissions dans les médias publics et privés », a annoncé la présidente.

Facinet Camara pour lavoixdupeuple.info  

620794714

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
18 + 14 =