Guinée : Cellou Dalein Diallo sera-t-il candidat à l’élection présidentielle ?

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a fixé le premier tour de l’Election Présidentielle le 18 Octobre 2020. Cette date a été entérinée le lundi 10 août dernier, par un décret du Président de la République, Pr Alpha Condé.

Election présidentielle : Les Guinéens appelés aux urnes le 18 Octobre prochain (Décret)

Le lendemain dudit décret, le président de la CENI a à travers un communiqué, invité les partis politiques candidats à cette élection présidentielle de fournir ‘’urgemment’’ le nom et les contacts de leurs représentants pour former une commission devant travailler sur les montants de cautionnement et de plafonnement des budgets de campagne.

Présidentielle du 18 octobre : Bientôt le montant de cautionnement sera fixé (Communiqué CENI)

A moins de 24 heures du dépôt des noms des partis qui souhaitent participer à cette élection, le président du parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), ‘’principal’’ parti de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo n’a pas encore exprimé sa volonté d’être candidat ou non.

Cependant l’ancien premier ministre, Cellou Dalein Diallo a à travers un tweet et un post sur ses pages officielles (TWEETER et FACEBOOK) indiqué que le Président Alpha Condé contrôle ceux qui comptent et proclament les résultats définitifs des votes.

« Alpha Condé vient de fixer la date de l’élection présidentielle au 18 octobre 2020 alors que les conditions d’une élection crédible ne sont pas réunies.

Ce n’est pas la qualité des élections qui l’intéresse. Contesté partout, y compris dans ses fiefs traditionnels, il a plutôt peur d’un scrutin juste et transparent.

Son objectif c’est de se faire proclamer coûte que coûte Président de la République le 18 octobre et s’octroyer ainsi son troisième mandat.

Pour ce faire, il n’a pas besoin des suffrages des citoyens dont il a perdu la confiance. L’important pour lui n’a jamais été le vote mais ceux qui comptent les votes et proclament les résultats définitifs.

Et ceux-là, il sait, qu’aujourd’hui plus qu’hier, il les contrôle entièrement », a affirmé l’opposant d’Alpha Condé.

De son côté, le Président de la République, Pr Alpha Condé n’a pas lui aussi déclaré officiellement sa candidature, mais il a été désigné par son parti, le RPG arc en ciel a qui il a demandé de remplir certaines conditions avant qu’il se prononce. Attendons de voir…

Oumar M’Böh

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
12 ⁄ 6 =