Dinguiraye : Les cases de l’ex-secrétaire fédéral de l’UFR incendiées

Les cases de l’ex-secrétaire fédéral de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Baila Bodié Bah ont été incendiées par un inconnu. D’énormes dégâts ont été enregistrés.

Selon le correspondant de lavoixdupeuple.info, l’acte s’est produit dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 novembre 2019 aux environs de 2h du matin au quartier Manden, commune urbaine de Dinguiraye. Pendant ce temps, l’ex-secrétaire fédéral de l’Union des forces républicaines et sa famille étaient en plein sommeil.

Rencontre sur les lieux de drame, il raconte : « Je suis resté couché dans ma case avec ma femme Rouguiatou Bah, une personne inconnue est venue aux environs de 2h du matin mettre du feu du côté Est de la case. J’ai été réveillé par les aboiements de mon chien. À ma sortie, j’ai vu le feu sur la case qui avait déjà atteint le niveau du mur. Je me suis aussitôt retourné dans la case pour réveiller ma femme. Nous n’avons pu sortir que deux valises et il était trop tard. On ne pouvait plus rentrer. Le feu avait atteint le toit et il n’y avait pas d’eau pour éteindre. De là, le feu a pris la cuisine puis la case de mon grand frère Amadou Bodjé Bah, un sourd-muet qui dormait profondément aussi. Je me suis précipité pour le sortir mais même une aiguille on n’a pas pu sortir », a-t-il expliqué.

Selon Baila Bodié Bah, c’est la deuxième fois que ses cases incendiés par un inconnu : « Le 31 juillet 2018, à la même heure une personne inconnue était encore venue mettre du feu au niveau de la porte de derrière de la case pendant que je dormais avec mon épouse. En ce moment, les voisins sont venus nous secourir. On a avait enregistré une seule case brûlée. Mais cette fois-ci nous avons enregistré deux cases, une cuisine et tous leurs contenus sont partis en fumée. Heureusement il n’ya pas eu de perte en vie humaine », a-t-il rappelé.

A en croire l’ex secrétaire fédéral de l’UFR : « l’intéressé veut nous tuer, je ne sais qui, car c’est la deuxième fois. Pourtant je ne me reproche de rien dans ce secteur. Je suis en bon terme avec tous les voisins », a-t-il souligné.

Aux dernières nouvelles, la famille est à la belle étoile et sollicite l’aide des personnes de bonnes volontés.

Nous apprenons également que les services de sécurités ont ouvert des enquêtes afin de retrouver le ou les coupables.

Oumar M’Böh pour lavoixdupeuple.info

mbooumar@gmail.com

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
32 ⁄ 8 =