Dernière minute : Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo ont été libérés sous condition !!!

Arrêtés récemment et conduits à la Maison Centrale de Coronthie, Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo tous deux responsables du front national pour la défense de la constitution (FNDC), ont été libérés ce jeudi 12 mars 2020, par la Cour d’Appel de Conakry.

Selon un des avocats du collectif, Maitre Pépé Antoine Lama : « Ils seront tenus de se présenter une fois par semaine au cabinet du juge d’instruction de Mafanco. Nous saluons cette décision courageuse et conforme à la loi. Nous visons une seconde étape qui consistera à faire annuler cette procédure », a-t-il rassuré.

Accusés d’« outrage à agents, violences et voie de fait, production, diffusion et mise à disposition d’autrui de données de nature à troubler l’ordre public ou à porter atteinte à la dignité humaine », Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo avaient été arrêtés dans la soirée du vendredi 6 mars 2020 au domicile d’Ibrahima Diallo sis en haute banlieue de Conakry.

Oumar M’Böh

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
7 − 3 =