Assemblée nationale : Honorable Baila Ly plaide pour le bitumage du tronçon Bissikirima-Dinguiraye !!!

Les usagers du tronçon Bissikirima-Dinguiraye (80 km) sont confrontés à un calvaire lié au mauvais état de cette route. Cela, malgré l’existence d’une société minière depuis 1991 qui exploite de l’Or. Cette situation, inquiète le député uninominal de la préfecture de Dinguiraye, honorable El Hadj Baila Ly. C’est pour cette raison qu’il a plaidé le Premier Ministre, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana à y faire face sur cette route. C’était ce mercredi 7 avril 2021, lors de la présentation de la politique générale du gouvernement à l’Assemblée nationale. Mais c’était sa deuxième préoccupation majeure, la première a porté sur une des difficultés des orpailleurs de la République de Guinée relative à l’importation de l’Or dont il est membre.

Honorable Baila Ly s’exprime : « Excellence Monsieur le Premier Ministre, nous sommes tous d’accord que nous vivons de la monnaie locale ici en Guinée. Et lorsque vous voulez importer une boîte de mayonnaise, il vous faut de la monnaie étrangère, donc la devise. Et aujourd’hui, vous n’êtes pas sans savoir qu’il y’a beaucoup d’Indiens et des Chinois qui viennent dans notre pays pour acheter des produits (Or, ndlr) pourquoi pas la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG) ? Pourquoi la BCRG ne peut pas acheter nos produits afin que nous ayons de la devise ? » s’est-il interrogé.

Il poursuit en donnant un exemple récent : « En 2020, donc l’année passée deux grandes sociétés minières qui évoluent dans notre pays ont fait une production de plus de Cent Tonnes d’Or tandis que les autres sociétés n’ont fait qu’une dizaine de tonnes. La question qui demeure, est de savoir est ce que ces sociétés là rapatrient la devise dans notre pays ? C’est pourquoi, je saisis cette occasion au nom de tous les orpailleurs de la Guinée pour faire une doléance auprès du Premier Ministre qu’il aille demander à la Banque Centrale d’acheter notre production », a-t-il défendu.

Natif de la Préfecture de Dinguiraye en Haute Guinée, le parlementaire ne souhaite pas que les populations de cette ville soient confrontées à un calvaire sur un tronçon qui n’atteint pas les Cent kilomètres. Il s’est adressé au Chef du gouvernement en disant : « La deuxième chose que je voulais demander au Premier Ministre, c’est le bitumage du tronçon Bissikirima-Dinguiraye, un tronçon qui n’a ni de montagnes, ni de virages encore moins de grands fleuves. Donc, je plaide au nom des habitants de ma circonscription à ce que le Premier Ministre nous aide auprès du gouvernement pour qu’enfin cette route qui mène à la Ville Sainte d’El hadj Oumar Tall soit bitumée pour le bonheur des populations », a-t-il souhaité.

Très imprégné de la situation, le Président de l’Assemblée nationale, Honorable Amadou Damaro Camara a rétorqué en disant que : « je crois que le Ministre d’Etat Tibou Kamara est là, c’était le député titulaire de Dinguiraye ? », a-t-il fait remarquer. Effectivement, le Ministre d’Etat, ministre de l’Industrie des PME et conseiller personnel du Chef de l’Etat, Tibou Kamara était présent à l’Hémicycle, mais sa réaction était un simple sourire, une façon de dire que ce n’est pas peut être sa priorité, pourtant il est natif de cette préfecture.

Oumar M’Böh pour Lavoixdupeuple

+224 622 624 545

mbooumar@gmail.com

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
3 + 15 =